4G : entre intérêt et désapprobation

Le futur de la 4G semble déjà en route comme en témoignent les tests LTE-Advanced réalisés par SFR et Bouygues. Le successeur de l’actuel très haut débit semble ainsi déjà en phase de gestation avant même que le réseau 4G n’ait pu se déployer intégralement sur l’ensemble du pays.

La 4G : trop en avance ?

L’annonce de la 4G sur le réseau national s’est fait en grande pompe. Entre les publicités vantant la vitesse de cette nouvelle norme ainsi que la guerre des opérateurs affichant la plus large couverture, les clients semble dépassés et peu enthousiastes. Bien que d’importants investissements aient été consentis par les opérateurs, près de 3 consommateurs sur 4 affirment ne trouver aucune utilité au très haut débit et afficher leur satisfaction vis-à-vis des réseaux actuels. Les réseaux actuels permettent en effet d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 42Mbps amplement suffisantes pour profiter des avantages de l’Internet mobile de manière optimale. Elles permettent en outre d’effectuer des appels vidéo d’excellente qualité, de jouer en streaming, d’uploader des vidéos sur les sites de partages, bref, de réaliser ce que la 4G promet à grand renfort promotionnel. Cela n’empêche toutefois pas les opérateurs de promouvoir leurs nouveaux services comme le renouveau de l’Internet mobile et d’envisager un déploiement massif sur l’ensemble du territoire national. Pour les consommateurs souhaitant découvrir les tarifs de la 4G nationale, choisirsonforfait.com propose de découvrir les différents forfaits mis à disposition des clients.

La 4G dans l’avenir

La situation actuelle de la 4G s’apparente à celle de la 3G à ses débuts. Les clients étaient divisés et tandis que certains y voyaient une multitude de possibilités liées à l’utilisation et au confort, d’autres estimaient qu’elle était inutile. Le temps a toutefois donné raison au haut débit et les consommateurs ont rapidement adopté cette nouvelle norme qui n’a cessé d’évoluer en termes de qualité et de vitesse. La naissance de la 3G+ ou encore de l’HSPA+ en est d’ailleurs le meilleur exemple. Pour la 4G, il semble que les entreprises en soient encore actuellement les seules bénéficiaires. Les avancées technologiques ainsi que les évolutions des besoins des consommateurs participeront certainement à susciter davantage d’intérêt pour cette norme dans les prochaines années, voire les prochains mois. Ainsi, le très haut débit pourrait s’imposer rapidement comme la nouvelle norme de l’Internet mobile à destination des particuliers et des professionnels. Avec des offres incluant des forfaits mobiles appels illimités intéressants, la 4G serait rapidement adoptée et remplacerait les anciennes normes mobiles de manière permanente.