Les plus belles attractions de Genève

La deuxième plus grande ville de Suisse aime se montrer sous son plus beau jour aux visiteurs. Et ils le lui rendent bien en se rendant chaque année par millions dans cette ville située au bord du lac Léman. Si on la connaît surtout comme étant la ville qui compte le plus d’organisations internationales au monde, Genève est aussi un bijou à découvrir pour les touristes à travers ses attractions incontournables.

Le jet d’eau

Culminant à plus de 140m avec ses jets d’eau de 200km/h, c’est l’emblème de la ville qu’on retrouve partout. L’ancienne soupape de sécurité pour l’usine hydraulique de Coulouvrenière a été déplacée au bout de la jetée des Eaux-Vives en 1891. La même année, le jet d’eau prend des couleurs différentes, puis ce sera finalement le blanc qui sera retenu.
Ce véritable symbole s’arrête de fonctionner entre octobre et novembre. Pour des événements particuliers, il est parfois activé comme lors de la rencontre entre Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan en 1985.

L’horloge fleurie

Attraction florale de la ville, l’Horloge Fleurie a été créée en 1955. Avec ses 8 cadrans colorés, l’heure de cette horloge est donnée par satellite. On retiendra également qu’il possède l’aiguille des secondes la plus grande au monde avec ses 2.5 mètres. Au bas de l’horloge, les 125 années du CICR trônent fièrement !
En plein cœur de la ville, cette œuvre se trouve dans le jardin anglais, les fleurs qui composent le cadran sont changées le plus souvent possible. En 2002, le peintre Josée Pitteloud et le sculpteur Jean Stern ont modernisé le design de cette horloge.

Le monument international de la Réformation

Dans le parc des Bastions, toujours au cœur de la ville, se dresse le Monument international de la Réformation ou le Mur des Réformateurs. Construit en 1909 pour le 400e anniversaire de Jean Calvin et le 350e anniversaire de la fondation de l’Académie de Genève, actuelle Université de Genève, ce monument représente les six pionniers ou protecteurs de la Réforme protestante en Europe et aux États-Unis.
Tous les grands noms de la réforme religieuse y sont représentés avec des statues œuvres des sculpteurs français Paul Landowski et Henri Bouchard.