Les trois situations qu’on peut regretter en cas de perte d’une carte bancaire

C’est un événement que personne ne souhaite vivre, mais on ne peut pas savoir à quel moment précis il peut se produire. La perte d’une carte bancaire est comme une catastrophe naturelle : on ne peut que gérer ses conséquences.

À cet effet, certaines situations particulièrement préjudiciables sont de nature à confiner au regret si l’on n’y prend garde. Découvrez ces trois circonstances maintenant afin de mieux vous y préparer.

Mal utiliser un sac à main peut entraîner la perte d’une carte bancaire

C’est une habitude courante dans la vie d’une femme que d’avoir sur soi un sac à main à main, un accessoire important de la mode au féminin. Généralement porté sous le coude, il sert à recevoir les petits objets qui permettent à une femme de se redonner de la fraîcheur tout au long de la journée. En cela, le sac à main est particulièrement utile. Mais lorsqu’on y met des objets de grande importance, on peut le regretter un jour ou l’autre.

En effet, les femmes qui en portent sur elles sont souvent victimes du vol à l’arraché. Ce type de vol est si courant qu’il fait l’objet d’une page spéciale sur la plupart des sites Web des municipalités. Et si le sac volé contenait par exemple une carte bancaire, la personne dépossédée de son bien aura aidé le brigand à atteindre facilement son objectif.

Ce qu’il recherche en effet, c’est moins vos petits objets de maquillage que les précieux objets à l’instar de la carte bancaire. Mettre régulièrement sa carte bancaire dans un sac à main est donc une situation que vous pourrez regretter.

La négligence consistant à laisser vos données bancaires à la portée de tous

Le deuxième comportement sur lequel vous devez désormais porter votre attention, c’est le fait de laisser traîner à des endroits inappropriés vos données bancaires. Si vous ne gardez pas sur vous très précieusement votre carte, les données qui y figurent peuvent être copiées par des personnes malveillantes. Ainsi, sans vous avoir dépossédé de votre carte, on peut utiliser ces données et dépenser allègrement votre argent sans que vous vous en rendiez compte.

Il suffit pour le voleur de parvenir à copier le numéro de la carte et à retenir le cryptogramme figurant à son verso pour réaliser aisément des opérations sur Internet. Vous aurez beau avoir votre carte sur vous, mais elle deviendra très vite une coquille vide, si vous ne découvrez pas rapidement la supercherie.

Le choix de ne pas limiter les dépenses au moyen de sa carte

La troisième situation importante que vous pourriez regretter un jour est le fait de ne pas fixer une limite à ne pas franchir dans vos dépenses au quotidien. Si vous ne vous imposez pas du tout une limite ou si vous l’élevez à un grand montant, lorsque la carte serait volée, les auteurs auront le temps de vider votre compte avant même que vous n’ayez le temps de faire une opposition bancaire. Pour connaître les contours d’une opposition bancaire, cliquez ici.

Afin d’échapper à une telle épreuve, vous devez veiller à une protection plus accrue de votre carte, notamment en :

• Évitant de mettre votre carte bancaire dans votre sac à main ; trouvez-lui une place dans une poche sur un justaucorps
• Ne faisant pas sortir votre carte devant tout le monde
• Limitant à un montant raisonnable les dépenses journalières avec votre carte  etc.

Ce faisant, vous bornez le voleur dans son utilisation de votre carte. Vous pourrez ainsi effectuer une opposition afin de la rendre inactive.

Il est important de protéger convenablement ses objets pour ne pas faire l’expérience de la perte d’une carte bancaire. Pour cela, trouvez une place à votre carte en dehors de votre sac à main. Observez ces prescriptions pour empêcher le vol de votre sac. Ne laissez pas traîner votre carte et fixez-vous une limite quotidienne à ne pas franchir au sujet de vos dépenses.