Pourquoi ce rapport privilégié entre l’art contemporain et les centres d’affaires ?

Les centres d’affaires seraient-ils les nouveaux lieux tendance pour les expositions d’art contemporain ? Il semble bien que oui parce que plusieurs centres d’affaires ont troqué les affiches publicitaires et autres posters promotionnels contre des œuvres d’art. Zoom sur les tenants et les aboutissants de cette pratique alliant culture, art et travail.

Quand les centres d’affaire promeuvent les artistes d’aujourd’hui

Traditionnellement, les lieux de travail se distinguent par une décoration très professionnelle, concentrée sur le cœur d’activité de l’entreprise en question. Les halls se parent d’immenses affiches présentant les services et les prestations proposées ou à la gloire des plus gros contrats conclus et des projets phares d’hier ou d’aujourd’hui.

Mais une nouvelle tendance est née ces dernières années : la promotion d’œuvres d’art contemporain à travers des expositions ponctuelles ou permanentes, au cœur même du lieu de travail. Les centres d’affaires, à l’instar de Taller qui se trouve dans le 16ème arrondissement de Paris, sont parmi les précurseurs de cette idée. On peut d’ailleurs voir sur le site http://www.taller.fr un aperçu des œuvres d’art contemporain exposées là-bas. C’est une véritable aubaine pour les artistes contemporains en pleine acquisition de notoriété souhaitant transmettre leur art à un large public.

Quel intérêt pour les centres d’affaires d’exposer des œuvres d’art contemporain ?

L’exposition ponctuelle ou permanente d’œuvres d’art est pour les centres d’affaires une manière de se différencier dans ce domaine où la concurrence est rude. L’art contemporain donne du cachet à l’endroit et beaucoup de clients apprécient ce niveau d’élégance et de raffinement.

En effet, les professionnels qui font appel aux centres d’affaires sont souvent en quête d’un lieu haut de gamme, assez élégant pour représenter leur image. Et l’art contemporain, au lieu d’affiches promotionnelles ou de posters publicitaires sur les murs, est un levier pour tous les domaines d’activités.

Cette pratique rejoint également le projet «Art & Entreprise – pour mieux conjuguer culture et monde du travail», initié par l’ancienne ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filipetti. Ce programme consiste à diffuser la culture en entreprise. Plus de 9.000 comités d’entreprise ont signé la convention en avril 2014 et les expositions d’œuvres d’art contemporain dans les centres d’affaires font partie des dispositifs piliers de ce projet. Découvrez les tenants et les aboutissants de ce programme à travers ce communiqué de presse.

Quel intérêt pour les travailleurs ?

Certes, ce type d’exposition est bénéfique aussi bien pour le centre d’affaires que pour l’artiste, mais qu’en est-il des travailleurs qui évoluent quotidiennement dans ces lieux ?

C’est évidemment avantageux pour les salariés et les professionnels qui évoluent au sein de structures accueillant des œuvres d’art parce que le cadre de travail est amélioré. Et comme les expositions changent régulièrement, la monotonie laisse place au mouvement perpétuel autant qu’à l’ouverture d’esprit. Difficile de rester insensible à l’art avec une telle proximité, bien qu’on ne soit pas orienté peinture ou sculpture à l’origine.

Des travailleurs amateurs d’art ont plus l’opportunité de s’enrichir sur le plan culturel et pourquoi pas pour commencer une nouvelle passion. C’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux artistes comme ce focus sur 3 artistes contemporains mondialement connus sur les-histoires-de-lea.fr.

Les centres d’affaires désireux de suivre ce mouvement peuvent choisir un artiste « indépendant » ou emprunter des œuvres à des musées pour les exposer sur une durée déterminée à l’avance. Un tel partenariat est possible grâce à une entente entre les entreprises et les collections nationales et cela fait toujours partie du projet lancé par Aurélie Filipetti. Dans cette optique, plusieurs évènements sont prévus pour cette fin d’année en France (plus de détails ici).